El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar Liko » 23 mai 2006 21:46

Sorti en 1972 la même année que "Mon Nom est Personne" avec Terence Hill en acteur vedette. On trouve dans les rôles principaux Gregory Walcott, Harry Carey et Dominic Barto.
Pour la petite histoire, Terence Hill alias Tom Moore quitte l' Angleterre et debarque aux USA à la mort de son père. Il va vivre dans une petite cabane dans la colline que lui a légué son père. Là bas il y retrouvera 3 acolytes et amis de feu son père, 3 voleurs de bas etages. Le problème c'est que notre jeune Moore est 100% british, il etudie les insectes, chasse les papillons, fais du sport matinal, monte à cheval comme une fille, grand poète, devoreur de litterature et un langage So British :num1
Tout ceci ne va pas avec le monde de l'Ouest, et notre british de Terence Hill va s'emmener pas mal d'ennuis qui le conduiront dans des bagarres, des duels et dans les bras de la fille d'un gros eleveur qui convoite sa terre.
Les 3 acolytes devront apprendre au jeune Tom à devenir un homme, souhait du cher papa disparu plus connu sous le nom de l'Anglais.
Ce Western Spaghetti est loin de tout ce que l'on a pu voir, c'est un Western comic à 100%. Terence Hill dans le rôle d'un jeune British est pas mal, on retrouve tout son côté humoristique tel que nous le connaissons. Les autres acteurs m'etaient inconnus à part la grande brute barbue que l'on a dejà vu dans "On continue à l'appeller Trinita".
Sinon ce film est très plaisant à regarder, 2H00 qui passent vite sans s'ennuyer. Il ne s'agit pas là d'un grand Western, (le film se passe d'ailleurs en 1890 et montre la fin de l'ouest) mais par son originalité il merite emplement d'être vu :applaudis_6:
Ma petite Note 8/10 A voir pour les amoureux des Trinita et autres Comédies de Terence Hill

Image

Avatar du membre
akpstyl
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 527

Messagepar akpstyl » 23 mai 2006 23:20

je crois l'avoir vu à l'époque sur feu la cinq !!!
Image

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 24 mai 2006 7:10

Vu récemment, grâce à un DVD espagnol avec piste anglaise.
C'est plaisant, mais on est loin du western spaghetti, même à la Trinita. Disons plutôt qu'il s'agit d'une comédie familiale bon enfant. Les paysages croates sont superbes ;-)

B.

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Messagepar tepepa » 24 mai 2006 9:33

Vu effectivement sur feu La Cinq et revu à la cinémathèque. C'est beaucoup moins gras que les Trinita, tout à fait recommandable, sans être un grand film comme dit Liko.

En parlant de E.B Clucher, quelqu'un m'a mit ça sur mon blog:


Image

Quelqu'un a vu ce chef d'oeuvre du bon goût ? :mrgreen:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 24 mai 2006 10:20

Non mais c'est vrai que ca donne envie ! Quel titre :D Qu'a été faire Gemma là-dedans ? :?
De l'argent probablement :P
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 24 mai 2006 11:36

Pas encore vu mais j'ai ca en DVD sous un autre titre : "Les Anges aussi cognent dur" avec la même jaquette.

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Messagepar tepepa » 24 mai 2006 12:31

Ouaiiis merci Liko!!!! :D :D :D
Je vais pouvoir me le chopper du coup!!!!!!!! Trop coool!! :num15 :sm16: :sm23: :num10 :sm12: :sm27:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 01 juin 2006 9:19

Pour en revenir au sujet, moi j'ai trouvé qu'El Magnifico était un bon film comique, le thème du Dandy de l'Est n'avait, à ma connaissance, jamais été traité par Cinecittà dans le western. Il y a dans ce film de grands moments de poilade comme la bagarre dans le saloon :D, et on évite les lourdeurs alla Trinita, et c'est tant mieux !
Comme Liko, je vais mettre 8/10
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 04 juin 2006 14:58

À titre anecdotique, je voulais signaler qu'on trouve dans ce film l'acteur Riccardo Pizzuti, un habitué des westerns et surtout ceux dans lesquels jouent Terence Hill ou Bud Spencer ou les 2 en même temps ! On le trouve dans les 2 Trinita, El magnifico, Amigo mon colts à 2 mots à te dire ou les 4 de l'Ave Maria mais aussi dans des westerns plus "sérieux" comme Keoma, Arizona Colt, Wanted, Je vais je tire et je reviens ou Le spécialiste... Voilà, c'était juste pour (peut-être) vous faire découvrir une "trogne" du western italien qui est assez peu connue comparées à d'autres :wink: c'est tout... :D Les habitués le reconnaitront, il ressemble à ça :
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar edocle » 22 nov. 2009 23:27

Bon, moi je ne comprendrais jamais rien à leurs histoires de sorties DVD, qui sortent
ou qui sortent pas... Les films finissent dans une diffudion TV juste avant la sortie du DVD.
Donc ce soir un grand merci à Direct 8 de nous avoir diffusé une magnifique copie
de "El Magnifico" :applaudis_6: :applaudis_6:
Image superbe, parfaitement numérisée, version française avec une bande son nickel,
le film est au format et complet !
Le logo de la chaine se trouve en dehors de l'image du film 2,35 et il n'y a pas d'inscription
défilante à la reprise des fins de pub.!
Avec les moyens d'enregistrements modernes et légaux voilà de quoi se faire une superbe
copie et économiser ainsi l'achat du DVD...
Quoique que le DVD (s'il sort un jour...) pour la collection ça fait sérieux !
Mais en attendant, hein le petits gars de la TV vous nous avez gâté et tant pis pour
l'éditeur du DVD...
Ouais je sais les droits d'une telle diffusion... :gun: ont été rentabilisés par les 40' de pub avant, pendant, après...
Allez je ne fais pas le difficile !
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Heu...oui...le film...ben comme les copains...un bon divertissement...8/10
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar old timer » 22 nov. 2009 23:45

Parfaitement d'accord avec toi Edocle, j'ai moi aussi passé une bonne soirée sur Direct 8 !

une bonne comédie sans temps morts, surprenante même, avec Terence Hill en pied tendre, dans un registre différent pour une fois. C'est un humour assez fin dans l'ensemble, basé sur les dialogues, les décalages (le vélo, la boxe, les manières de l'anglais dans l'ouest) les répétitions (apparitions des "Pinkerton" quasi jumeaux comme les Dupondt dans Tintin), ça n'a rien à voir donc avec les "Trinita", à une scène près: l'inévitable bagarre générale dans le saloon, trop longue comme d'habitude.

Dans l'ensemble on suit ça le sourire au lèvres tout du long, c'est du western bon enfant comme un album de Lucky Luke de la grande époque, pas de morts, pas de sang, et c'est très agréable. De plus c'est très bien réalisé par Barboni (Alberto Grimaldi est à la production et en général avec lui on n'est pas déçu, le pognon est à l'écran), visuellement somptueux bien que les paysages n'ont rien d'américain (le train à flan de montagne du générique! J'ai cru que ça allait se passer au Pérou ou en Argentine !)

De là à dire que ça mérite quand même d'être acheté en DVD il y a une marge, je crois que je vais moi aussi m'en dispenser grâce à cette difusion, mais ça n'engage que moi. Si vous aimez la veine comique du spagh, allez-y voir sans hésiter !

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2015
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 23 nov. 2009 7:34

"El Magnifico" est le premier western seul de Terence Hill, après que le couple Hill/Spencer se soit constitué. La même année , 1972, Bud Spencer enchaîne "Amigo mon colt a deux mots à te dire" et "Une raison pour vivre, une raison pour mourir".

"El Magnifico" donne le timbre nostalgique d'un genre en train de dépérir. Il est réalisé, avec son soin visuel habituel , teinté de poésie mélancolique, par Enzo Barboni, l'ancien chef opérateur de plusieurs incontournables du SW, auteur des Trinita avec le même opérateur Aldo Giordano. On remarque que Victor Tourjansky est crédité de réalisateur de deuxième équipe. Tourné dans des parcs naturels de Croatie et le village De Laurentis près de Rome, le final maritime à Tor Caldara (Anzio, Italie). Souffle sur ce film l'esprit un tantinet romantico-ludique de Trinita (versions complètes) ici développé avec plus d'insistance.

Terence Hill est au zénith de sa gloire, il encaisse les plus grosses recettes du cinéma italien et international. C'est Alberto Grimaldi qui produit le film, le même Grimaldi que les Leone, Sabata et Fellini ou Bertolucci. Hill a travaillé avec les plus importants des producteurs italiens : Grimaldi, Leone, De Lautentiis ("Les deux Missionaires"), Vittorio Cecchi Gori, (qui fit une colossale erreur en abandonnant les droits de "Attention on va's fâcher", de Marcello Fondato, film auquel il ne crut pas, à la Riz, un monumental succès commecial -tourné en septembre 1973, Madrid, juste après "Mon Nom est Personne"), puis le groupe Berlusconi pour les films TV (Spencer a d'ailleurs milité pour Il Cavaliere).

Le film "El Magnifico" est un des plus gros succès du box office italien, et le reste. Il sort en France un peu avant "Mon Nom est Personne", qui date de 1973 et non 1972 comme indiqué ci-dessus. Et, fait rarissime, les critiques françaises (dont je me souviens) sont très bonnes....

Gregory Walcott (qui travailla avec Ed Wood, Spielberg et ... Clint Eastwood, "La sanction") remplace Bud Spencer, désireux peut-être de se débarasser de son rôle de faire-valoir . Riccardo Pizzuti, cascadeur, trouve son rôle le plus abouti avec le personnage de "Morton", avant de sombrer dans des histoires judiciaires (voir l'interview par Koch Media ou One Plus One, il semble maintenant détester Hill et Spencer, dont il faut dire, à sa décharge, que le nombre de baffes qu'ils lui ont administrées est inquantifiable).

Barboni, en même temps qu'il va continuer à travailler avec Hill et Spencer, tourne aussi ses comédies avec Gemma, moins réussies, sur la Prohibition et une film "Le pont" sur les rapports entre GI et Italiens pendant la fin de la guerre (Gemma y figure avec une grosse vedette italienne, Johnny Dorelli.)

Sidonis étant repris par Seven 7, le DVD programmé (avec tous les autres) sortira en janvier.
Un film incontournable du western italien. Donc un DVD incontournable.

Avatar du membre
Retardataire
Marshall
Marshall
Messages : 259

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar Retardataire » 28 nov. 2009 14:09

Superbe générique de début de film: image aérienne, photographie superbe, paysages magnifiques, musique très belle... je ne m'en lasse pas même s'il ne dure que quelques minutes.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2015
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar L.. » 28 nov. 2009 15:07

Le film précède le tournage de "Mon Nom est Personne", et met en scène Terence Hill dans un budget beaucoup plus étoffé, production Grimaldi oblige. Il est beaucoup de "Mon Nom est Personne" qui, autour du personnage et de l'ambiance romantico-nostalgique fin de siècle dans l'Ouest, peut se sourcer dans "El Magnifico". Dans le script original de Gastaldi, le film comporte d'ailleurs un long voyage en train, qui peut faire penser à celui de "El Magnifico" (supprimé de la réalisation finale de Valerii).

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Re: El Magnifico - E poi lo chiamarono il magnifico - 1972 - Enzo Barboni

Messagepar tepepa » 08 janv. 2011 0:33

Revu sur le DVD Sidonis. Assez bonne copie, introduction interessante de Giré bien que sans surprise. Le film est toujours aussi agréable, à recommander à ceux qui n'aiment pas trop Terence Hill mais qui ont apprécié un peu Mon nom est Personne quand même. :wink:

http://tepepa.blogspot.com/2011/01/el-magnifico.html



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : renault et 8 invités