Wyatt Earp - 1994 - Lawrence Kasdan

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
frédo
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 306
Localisation : Monument Valley
Contact :

Messagepar frédo » 26 avr. 2006 13:54

Un très grand western qui ne mérite pas son échec à sa sortie.
Image

Mon blog sur le Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Avatar du membre
Lone Star
Calamity Jane
Messages : 519
Localisation : Dans le désert

Messagepar Lone Star » 02 mai 2006 18:14

frédo a écrit :Un très grand western qui ne mérite pas son échec à sa sortie.

Comme cela est bien dit ! :D

Carcasse, c'est quand que ta femme vient sur le forum déjà ? :wink:
Image

Avatar du membre
pantera
Cheyenne
Messages : 82
Localisation : valley of fire

Messagepar pantera » 02 mai 2006 19:46

Le genre de film que j'aime pas beaucoup, trop ennuyeux pour sa longeur, musique trop plate, les gens son trop propre et je dirai meme maquiller, les dialogue son bof et je trouve kevin costner a la rigeur...

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 02 mai 2006 20:36

:applaudis_6: Je me répéte un peu sur le film

il reste le meilleur et le plus cinématographique sur le réglement de comptes à O K CORRAL :applaudis_6: :applaudis_6:
VIVA EL KEVIN COSTNER :horse:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

cogburn
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 106

Messagepar cogburn » 04 mai 2006 10:00

je signalerais aussi le tombstone avec kurt russell et Val kilmer datant d'a peu prés la même epoque que j'aime beaucoup abordant le même sujet filmé differement mais que je trouve peut être plus interessant que le wyatt earp de kasdan

Avatar du membre
Sentenza
Marshall
Marshall
Messages : 249
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Messagepar Sentenza » 05 mai 2006 17:45

bon je vais faire partie de ceux qui ont pas aimé ^^
déjà 3 h c'est très long , trop long
Bon comme l'a dit Lone Star il est long sans longueurs c'est vrai le rythme est très bien mené mais au bout de 2h20 j'en avais un peu marre, vers 2h30 ça ne m'intéressait plus Wyatt Earp aurait pu devenir Luke Skywalker et monter dans un vaisseau spatial que ça ne m'aurait fait ni chaud ni froid et vers 2h40 j'avais qu'une envie que c'est que ça s'arrête
le tout est (comme beaucoup de films) sans doute mal aidé par la Vf et des dialogues pas toujours très intéressants
Kevin Costner ne joue pas mal mais je trouve pas qu'il joue très bien non plus il joue comme d'habitude en fait mais d'habitude il joue un rôle de type tout gentil (Robin des bois, John Dunbar ) et je trouve que ça passe mieux là il était pas super crédible, dans Un monde parfait il joue aussi une sorte de méchant mais un méchant sympathique avec un rôle taillé sur mesure là bon ....
sinon la photo n'est pas moche mais j'ai trouvé ça très kitsch surtout dans la première partie bon on peut dire que c'est pour contredire avec tout ce qui va suivre
Le pire dans ce film à mon goût c'est la musique, fade, plate, absolument pas originale et pas très intéressante
Et les personnages ne sont pas assez creusés pour que ça devienne vraiment intéressant c'est quand même un peu dommage en 3h

phrase dite sur le lien de Tepapa à l'aquelle j'adhère ^^
Ce film a ses fans, mais je n’en fais pas partie.


sinon les gunfights sont biens :mrgreen:
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
fa
Marshall
Marshall
Messages : 222
Localisation : Nantes
Contact :

Messagepar fa » 05 mai 2006 17:50

Un film qui se regarde. C'est tout. aussitôt vu aussitôt oublié. Sans originalités, sans surprises... On passe le temps en attendant la fin, sans s'ennuyer pourtant, mais c'est pas loin.

Avatar du membre
Lone Star
Calamity Jane
Messages : 519
Localisation : Dans le désert

Messagepar Lone Star » 06 mai 2006 18:29

J'avais oublié de parler de la musique :o Elle est très bien associée à l'image. Par exemple, le montage lorsque Wyatt apprend l'assassinat d'Ed Masterson est très rapide, on passe de la mort de Masterson au retour de Wyatt en très peu de plans, le tout est unifié par la musique dramatisée de James Newton Howard qui a écrit là un excellent score.

Vraiment rien à jeter dans ce film. Comme dit Jica', Viva El Kevin ! :D
Image

Avatar du membre
Timmons
Cheyenne
Messages : 76
Localisation : côte d'azur

Messagepar Timmons » 11 févr. 2007 1:09

c'est un modèle du nouveau genre , le western réaliste, ça ne plait pas aux inconditionnels de John Wayne, poutant on est historiquement beaucoup plus près de la réalité.

pour les initiés on voit très bien dans ce film l'évolution des costumes et de l'armement des hommes de l'ouest et c'est une nouveauté par rapport aux anciens films où on se foutait complétement des anachronismes, paradoxalement encore plus dans le cinéma américain que dans les western spaghetti.

Avatar du membre
Lone Star
Calamity Jane
Messages : 519
Localisation : Dans le désert

Messagepar Lone Star » 11 févr. 2007 18:26

Timmons a écrit :pour les initiés on voit très bien dans ce film l'évolution des costumes et de l'armement des hommes de l'ouest et c'est une nouveauté par rapport aux anciens films où on se foutait complétement des anachronismes, paradoxalement encore plus dans le cinéma américain que dans les western spaghetti.

C'est très vrai. L'attention portée aux vêtements est intéressante dans ce film (costumes élégants et austères pour les citadins opposés aux ranchers habillés à l'as de pique).
Image

Avatar du membre
Timmons
Cheyenne
Messages : 76
Localisation : côte d'azur

Messagepar Timmons » 14 févr. 2007 10:07

la chronologie est également observée, les costumes et l'armement évoluent avec les époques, c'est un régal pour les amateurs

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 14 févr. 2007 18:31

Timmons a écrit :c'est un modèle du nouveau genre , le western réaliste, ça ne plait pas aux inconditionnels de John Wayne, poutant on est historiquement beaucoup plus près de la réalité.

pour les initiés on voit très bien dans ce film l'évolution des costumes et de l'armement des hommes de l'ouest et c'est une nouveauté par rapport aux anciens films où on se foutait complétement des anachronismes, paradoxalement encore plus dans le cinéma américain que dans les western spaghetti.


TIMMONS je te dis :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 20 oct. 2007 17:54

J'ai revu le film récemment et je suis assez d'accord avec la critique de John mallory, par contre plusieurs critiques me surprennent un peu, on va essayer de faire le poitn sur tout ça et peut-être qu'un débat naîtra :lol: :
Tout d'abord je vais parler de ce qui semble être selon les "détracteurs" le plus gros défault du film : sa longueur. C'est vrai que 3h00 c'est long mais personnellement je ne m'y suis pas ennuyé du tout ( d'ailleurs j'aime bien les films longs quand c'est bien fait -> fan du Parrain oblige :lol: ), pour faire un petit topo sur les "gros films" qui avaient été fait sur OK Corral et Wyatt Earp, on remarque que l'histoire commence toujours peu avant le gunfight, juste le temps de faire rencontrer Wyatt et Hollyday, de sceller l'amitié et hop, on déroule le reste, qu'il soit décrit comme un personnage plutôt "bon" ( -> My darling Clementine, OK Corral ) ou plutôt ambigue ( -> Tombstone ), jamais avant Kasdan un réalisateur ne s'était interessé de la sorte aux événements qui avaient fait de Wyatt Earp l'homme dûr qu'il était devenu à Tombstone avant de cribbler de plomb Clanton et compagnie.
En 1h30, Kasdan nous raconte comment Wyatt Earp est vraiment devenu l'homme qui se lancera plus tard dans une poursuite à mort contre Broscius et le reste de la bande ... Earp est vraiment montré comme un homme qui a été blessé dans sa chair alors qu'il se croyait devenir quelqu'un : la mort de sa femme et de son enfant a marqué le début de sa vie d'adulte, tombant dans l'alcolisme il devînt vraiment une "loque humaine" jusqu'à ce que son père, l'homme qu'il considère comme celui qui lui a tout appris, vienne une nouvelle fois lui donner une leçon de vie, lui faire entendre raison pour rester un homme. Wyatt Earp est montré comme marqué à jamais par cet épisode, la réplique qu'il lance aux femmes de la famille en atteste, reprenant les paroles dûres de son père il déclare : " Il n'y a rien de plus important que les liens du sang", sur une intervention de la femme de Morgan il reprend en la dénigrant : " Non, il n'y a que les liens du sang qui nous lient à jamais, les femmes elle vont, elles viennent ... ou elles meurent ! ", ce discours c'est celui que tous ont entendu à longueur de journée quand ils étaient petits et le fruit de son expérience, laquelle l'a énormément endurcis pour qu'il parle comme cela. Kasdan met justement l'accent là-dessus car c'est un élément très important pour comprendre pourquoi OK Corral a acquis la réputation qui est la sienne.
Pourquoi s'intéresser tant au gunfight et à la vie de Wyatt Earp ? Tout simplement car la famille Earp a probablement accomplit un des "rêves" que nous aurions tous voulu vivre si nous avions été à leur place. 3 frères qui vont faire face ensemble à la mort, c'est l'incarnation même des valeurs Américaines : la loyauté, le courage et l'amitié avec un nouveau venu : Doc Hollyday qui lui parvient à entrer dans cet famille ... Quand Wyatt engage Bat et Ed pour écorcher les bisons à un instant il leur ressort à nouveau la phrase de son père sur les liens du sang, à cela Ed répond : " Au moins on sait ce que ce bon vieux Wyatt pense de nous", Costner répond simplement par un : "mais peut-être qu'un jour vous aussi vous ferez partie de cette famille" et c'est justement ce qui se passe pour Doc Hollyday qui au fur et à mesure rentre dans cette famille et pour qui l'épreuve du feu n'est que la confirmation qu'il fait bien partie du groupe, allant même jusqu'à pleurer à la mort de Morgan : " je l'aimais comme si c'était mon frère".
Pour la suite : [spoiler]l'assassinat de Morgan et la tentative sur Virgil[/spoiler], Kasdan montre juste que ce n'est que la continuité du drâme que Wyatt a connu étant jeune et non pas ce qui l'a enitèrement rendu affâmé de sang vis-à-vis des cow-boys, chose que Cosmatos voit d'un oeil contraire dans Tombstone, et cela change vraiment la vision d'ensemble du personnage ...
De plus je ne me suis vraiment pas ennuyé pendant cette partie montrant la vie de Wyatt avant qu'il ne devienne sherif car elle fait partie d'un tout et qu'on commence à voir le message du réalisateur au fur et à mesure que le film avance.
Concernant la réalisation on remarque tout le sens du détail de Kasdan dans les décors et le rattachement à montrer la vie comme elle l'était fin XIXe, sans pour autant la dénigrer comme on a pu le voir dans d'autres productions, certaines scènes restent presque mythiques avec une place belle à la musique : le meurtre de Masterson, le retour à Dodge, la manière dont Wyatt arrête seul contre tous ( dans un premier temps :lol: ) les hommes de Pearce ou encore la dernière séquence sur le bâteau à vapeur ...
Au niveau du casting, j'ai trouvé Kevin Costner très sobre dans son rôle de Wyatt Earp, vraiment bien dans ses bottes incarnant son personnage avec la prestation qu'il fallait pour ce film. J'imagine Dennis Quaid plus crédible en doc Hollyday par rapport à la supposée réalité qu'un Val Kilmer dans son rôle de gentleman "tueur-joueur" ( qui joue pourtant son rôle d'une très belle manière ), à signaler tout de même que Quaid a perdu près 20 kilos en 4 mois pour rattacher au maximum aux descriptions que l'on avait du "personnage historique". Gene Hackman comme à son habitude excellent, Michael Madsen très bien lui aussi, le casting me paraît de très bon choix.
Pour finir je vais revenir sur ce que disait un posteur ( dont j'ai oublié le pseudo :lol: ) à propos de quelque chose qui tournait autour de : " le film a ses fans et ceux de John Wayne ne se retrovent pas dans cette vision de l'ouest réaliste", et bien je tiens juste à dire que je suis un fan de John Wayne mais que Wyatt Earp m'a enchanté, et peu importe la manière dont l'ouest est décrit ( ce n'est pas demysthificateur non plus ce film, c'est juste moins "trippant" ), j'avais par moment l'impression de voir l'ombre du Duke dérrière celle de Costner lorsque celui-ci se montrait parfois très dûr, mais dans ce film il incarne vraiment bon nombre de valeurs de l'ouest que John Wayne lui aussi a véhiculé dans bon nombre de ses westerns ...
Je met 9/10à ce que je considère comme un des tout meilleur westerns sur Wyatt Earp, je le vois dans la lignée de Silverado avec un très bon Kevin Costner qui paraît un peu nostalgique de cette époque et des valeurs-relations qu'il existait entre de tels hommes ( moi aussi d'ailleurs ... )

PS : c'est long je sais mais bravo à ceux qui auront tout lu, tout en espérant faire changer d'optique à nos détracteurs :P
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Messagepar tepepa » 20 oct. 2007 18:18

Merci pour ce long avis Vixare. Je vais essayer de le revoir, mais en VO :wink:

bannon
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 340
Localisation : l'ouest

Wyatt Earp

Messagepar bannon » 20 oct. 2007 19:16

Non mon cher Vixare! j'ai lu ton exposé que je ne trouve pas long du tout et passionnant, tant il explique tes raisons d'aimer ce film.
Seulement, il ne m'a pas fait changer d'idée , mais le principal est d' essayer de comprendre pourquoi je ne l'ai pas aimé.
Comme beaucoup de westerners, je l'ai trouvé trop long et ennuyeux et avec un manque total de relief pour tous les rôles en dehors de celui de Kevin Costner. Mais ce sont certaines "bévues" historiques qui, pour moi, lui ont enlevé sa crédibilité.

Je ne reviendrais pas sur la carrière douteuse de la famille Earp, et sur les présumés mensonges qu'il aurait débité à son biographe, Stuart Lake, en 1928. Cela est une polémique qui n'a rien à voir avec le film.
Ne connaissant pas l'histoire de la jeunesse de Wyatt Earp,je ne peut mettre en doute la 1ere partie du film, quoiqu'il soit necessaire de mentionner que, lorsque débuta la guerre civile , Wyatt avait douze ans.

Mais je trouve les personnages physiquement pas trés crédibles, et c'est probablement pour celà, que dés ma première approche je n'ai pas "accroché".Kevin Costner étant, avec Burt Lancaster, aux antipodes du vrai Wyatt Earp, dont je possède la reproduction d'une photo d'époque.
Dans le même rôle, Kurt Russel et même James Garner sont beaucoup plus ressemblants.

Wyatt Earp est , avec "belles de l'ouest" "mort ou vif" et bandidas, un des rares western que je n'ai pas gardé, et je le regrette. Un revisionnage aurait peut être adoucie mon opinion sur ce film descendu en flammes par la critique, mais j'en doute.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités