L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar Abilène » 09 oct. 2012 14:07

Image
Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar Abilène » 05 mai 2013 16:39

Image
Image
Image



Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5303
Localisation : oregon

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar lasso » 25 juin 2014 14:37

J'avais déjà donné ma critique sur West.Décrypté

http://decrypte.westernmovies.fr/cri.php?id=341

L'atout principal de cet excellent Western, est que Delmer Daves a tourné son film dans la magnifique vallée de Sedona qui se prête d'une façon idéale
pour le tournage de tout Western. Les prises de vues en Warnercolors sont particulièrement bien recherchées.
Daves a choisi Sedona, alors que l'histoire véritable des Modocs s'est déroulé à cheval sur la frontière Oregon/Californie.

Pike Bishop a donné l'histoire de cette période sur une des pages précédentes. Les Modocs avec Captain Jack s'étaient retirés dans les Lava Beds,
en Californie, qui était pratiquement égal à un Fort. Crevasses et cavernes, les rendaient imprenable pour les TB, leurs canons ne pouvaient pas
être utilisés, sans se mettre eux-mêmes en danger. Pendant les combats les troupes US ont été augmenté à 1000 hommes.
Après la reddition et pendaison de plusieurs des Modocs, dont le Capitaine Jack, sa dépouille a été déterrée, embaumée et montré dans des foires
à l'Est.
Les survivants Modoc (153 sujets) n'ont jamais rejoint leur réserve, mais ont été déportés vers l'Oklahoma.

Drôle de rôle pour Alan Ladd, comme pacificateur, pour convaincre les Modocs pour la Paix, avec ses arguments, à abandonner les terres sur le
Lost River, afin de rejoindre une Réserve.
N'en déplaise à notre ami Yves120, l'interprétation d'Alan Ladd, est plus que faible dû à son rôle, il est en plus pas doué pour jouer un
amoureux, pour deux belles femmes, une de la ville, et l'autre prête à trahir son peuple, en vue d'un mariage avec un blanc et vivre comme les
blancs.
Mais il faut bien une histoire un peu romanesque pour mieux ficeler le film.


ImageImageImage

Le Titre officiel allemand : Der Einsame Adler = L'Aigle solitaire
alors sur l'affiche ci-dessous
L'Aigle Solitaire de la dernière rivière - Last River :lol: au lieu de Lost River (Oregon/Californie)
Image
Modifié en dernier par lasso le 29 mars 2017 14:27, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4618
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 29 juin 2014 11:49

Je passe pour cette fois icongc1 :P
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21028
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 août 2014 10:15

metek a écrit :Drum Beat (1954)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
nathan
Séminole
Séminole
Messages : 1307

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar nathan » 09 avr. 2017 18:42

Revu récemment.
Il faut bien reconnaître que les westerns de Delmer Daves sont à part dans le cinéma américain. On pourra reprocher à l'Aigle Solitaire" beaucoup de similitudes avec la "flèche brisée" et le même discours , sans doute un peu trop simpliste aujourd'hui, pour la cause indienne.

Il a au moins le mérite de raconter un épisode peu connu de la conquête de l'Ouest. Je ne me souviens pas avoir entendu parler de la tribu Modoc ailleurs que dans ce western, malgré leur territorialité en Oregon et Californie.
La scène de l'assaut de la colline où sont cachés les indiens renégats retient particulièrement l'attention par sa maîtrise de l'espace et de l'action simultanée.
Charles Bronson en Captain Jack , assure comme un max dans ce rôle qui lui va bien.
Alan Ladd n'est pas au mieux de sa forme, il est vrai. Peu expressif , voire même en retrait par rapport aux seconds couteaux qui lui ravissent le devant de la scène à chaque fois comme Robert Keith alias Bill Satterwhite le conducteur de diligence devenu chasseur de Modoc ou encore l'inévitable Elisha Cook Jr alias Blaine Crackel, le télégraphiste trafiquant.

Côté rôle féminin, on sait que le cinéma n'accorde que peu d'importance aux femmes, à part de faire-valoir, et encore plus dans les westerns. Si le rôle de l'indienne Toby sort du lot, il reste néanmoins bien ancré dans les stéréotypes habituels de la femme rebelle qui s'oppose à sa tribu en espérant obtenir la paix. On se rappelle de Debra Paget dans la Flèche brisée, la Plume blanche ou la Dernière chasse. On pense aussi à Jean Peters dans Bronco Apache, qui empiète nettement sur les plates-bandes des westerns pro indiens de Delmer Daves.
On aurait tord d'oublier la très mignonne Audrey Dalton ( que j'ai faillit confondre avec Jean Simmons par sa ressemblance) , "la blanche" de service dont le rôle est plus que négligeable mais dont le charme et la douceur apportent un petit plus.
Sur le débat de western raciste, c'est bien possible en effet que ce western affiche encore maladroitement des attaques anti-indiens . Que ce soit en 1872 ou en 1954, l'Amérique profonde reste assez raciste envers envers sa population amérindienne, comme pour les autres ethnies ( noirs, latinos, asiatiques). Même aujourd'hui, c'est un problème qui est loin d''être passé.
En dépit de toutes ces maladresses, on dira que le message de réhabilitation des indiens parait sincère dans une Amérique qui considère encore qu'un bon indien est un indien mort.
Au final , je maintiens que l'Aigle Solitaire ( titre français qui n'a aucun lien avec le film) est un western d'un très bon niveau qu'il faut absolument voir.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5303
Localisation : oregon

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar lasso » 10 avr. 2017 9:47

Bien que D. Daves a apparemment bien étudié le Guerre des Modocs, il a ignoré que cette Guerre
s'est passée à partir d'un mois de novembre..... il faisait un froid de canard ... les soldats devaient
affronter les Modocs dans un froid qui rendait leurs mouvements presque impossibles, celà
représentait aussi des difficultés de les nourrirs et de les réapprovisionner de munitions.
Alors que les Modocs étaient habitués aux très basses températures en hiver!!!

Le site des Lava Beds (STRONGHOLD) est extraordinaire, un des Hauts-Lieux des batailles
indiennes. Le film aurait gagné en authenticité si DD aurait tourné dans ces lieux. En plus
il n'a pas du tout respecté le vestimentaire des Modocs!!!, déguisés en Apaches.
Modifié en dernier par lasso le 11 avr. 2017 9:55, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4618
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 10 avr. 2017 11:02

Je pense que " DD " l' a fait exprès de ne pas respecté les tenues vestimentaires des Modocs ainsi que de mettre Alan Ladd en vedette alors qu'il est nul :P tout ça pour faire plaisir et alimentés les critiques :lol: et "DD"
à réussi coup il a fait un Chef d 'Oeuvre :D
J 'adore L ' Aigle Solitaire , rien que la musique est géniale et je ne parle pas des extérieurs qui sont sublime
sans parler de la mise en scène bravo :applaudis_6: Delmer Daves et merci pour ce très beau western .
J 'attend d 'ailleurs avec impatience le BR ...
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
patgard
Comanche
Comanche
Messages : 728
Localisation : aimargues 30470

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar patgard » 10 avr. 2017 12:01

Encore un qui manque à ma petite collection
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21028
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 avr. 2017 11:53

le dvd italien
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités