Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 07 mars 2016 17:51

Le Convoi Sauvage, lieux de tournage suite et fin.

Dans le livre de Philippe Garnier, Sarafian évoque une seule séquence faite hors d'Espagne, celle de la plage, tournée à Brighton (Angleterre) car ce qui avait été réalisé en studio, à Madrid, ne lui convenait pas. C'est lui-même et Harris qui ont financé cette séquence anglaise. Sarafian, fauché, Harris lui a prêté 10 000 Dollars -il garde un excellent souvenir de Richard Harris, tant dans le livre que dans l'entretien avec JB Thoret fait pour le Bonus Wild Side.

Donc, aucun plan n'a été fait aux USA, le film étant une petite production ( chiffre donné par Garnier : Un million sept Dollars, je suppose qu'il manque cent mille après le sept, cachet de Harris cinq cent mille dollars.) Ce sont ces limites budgétaires et le tournage en Espagne qui ont été salvateur de son film, selon ses termes. Sarafian loue l'équipe espagnole, les figurants Indiens sont tous des Gitans espagnols. Le film doit aussi beaucoup à Denis Parrish, chef producteur qui avait fait Patton, déjà en Espagne (1969).

Edit: Il se peut que Fotogramas, ait mentionné le tournage fin 71, j'ai tous les numéros, je vérifierai un jour peut-être (le calendrier hebdomadaire des tournages publié par Fotogramas s'arrête fin 1971, après il reste des articles, mais au coup le coup, je n'ai plus tout à partir de 1972.)

Garnier situe le film à Almeria et Andalousie, ce qui est faux. (D'ailleurs, aucun ouvrage d'Almeria ne le mentionne).

Je l'ai revu cet après-midi et il n'y a pas un plan almeriense, ni USA.

Inarritu prend le contre-pied exact du Sarafian, sans doute pour ne pas faire trop "remake", d'où mon impression que les séquences du fort sont les meilleures, elles n'existent pas dans Le Convoi Sauvage. "Simplicité" du cadre, point de vue à ras de terre tant qu' Harris est réduit à l'état de bête, couleurs ocres terre dominantes , ciels bleus d'automne ou hiver -temps glacial décrit par Sarafian, tout dans Le Revenant est contraire (dominante gris bleuté lourde, paysages bouchés, nature démoniaque, surenchère dans la sophistication, etc....) . Sarafian indique aussi que presque tout a été fait en lumière naturelle.

La référence à Friedrich, elle est déjà contenue chez Sarafian, dans quelques plans de montagne et une image sur des arbres gelés -soit un "plan-tableau" . Il y a beaucoup de séquences du Convoi Sauvage reprises dans Le Revenant, mais traitées d'une façon opposée ou dilatée, excessive. Le Convoi Sauvage a pesé très lourd, trop lourd, dans l'élaboration du Revenant.

Le Convoi Sauvage est distribué en même temps que Jeremiah Johnson, que Warner privilégie, le budget du Pollack dépassant les 4 Millions de Dollars.



Le cas Hugh Glass est à peine évoqué dans le tome Les éclaireurs, de chez Time Life Le Far-West , sans aucune illustration particulière.


Image

Le Convoi Sauvage, édition Wild Side, avec le livre de Philippe Garnier.
Modifié en dernier par L.. le 08 mars 2016 8:20, modifié 1 fois.


L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 12 mars 2016 15:57

Le livre de John Cabrera est disponible pour tout le monde. Très récent, je trouverai pour le moment inapproprié de reproduire la page consacrée au tournage du Convoi Sauvage. Je sais où trouver du matériel espagnol complémentaire , je verrai si j'y donne suite pour tout. :wink: Les lieux de tournage IMDB sont effectivement inventés, sauf le premier (Soria).

Image
(20 Euros, amazon.es ou amazon.fr)

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 13 mars 2016 10:31

Pris ce matin le livre espagnol de 1999 sur Ségovie et les tournages dans la région, attente. Je dispose dans ma bibliothèque d'une autres source, je vérifierai. (Mais cela sera moins détaillé que le Cabrera, si il y a).



Image
Image

Aucune publication encore accessible sur Soria et le cinéma.

persepolis
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 443
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar persepolis » 13 mars 2016 13:53

Pas convaincu par le film. The revenant fait mieux.

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2144
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar pass » 13 mars 2016 14:20

persepolis a écrit :Pas convaincu par le film. The revenant fait mieux.


Pas étonnant , le paysage y fait !! , puisque ce dernier donne une certaine dimension par rapport à l'Espagne qui n'est pas en mesure d'être au même niveau .

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 13 mars 2016 16:12

Les paysages du Revenant sont romantiques à souhait, sublimes, effrayants, pittoresques, ceux du Convoi Sauvage bien plus stylisés, la multiplication des gros plans quand Harris guérit petit à petit incite à voir le microcosme naturel -le cocon- quand dans Le Revenant, le paysage est hostile et lieu de perdition. (Ce que n'est pas le peinture américaine des paysages de l'Ouest, romantiques, du XIX° siècle.)

Maintenant, ni l'un ni l'autre ne sont visiblement ceux de la réalité historique, donc acte, des morceaux de nature au service de deux expressions radicalement opposées: "oeil humain/oeil surnaturel quasi mystique".


En forçant l'interprétation, on peut voir Le Revenant comme une parabole initiatique (sur le monde ) moderne où la sauvagerie de l'individualisme triomphe (ou pas) d'un environnement fondamentalement, ontologiquement, hostile et violent (tout est ennemi), dans Le Convoi Sauvage, une fable bien plus humaniste sur la rédemption et le passage par une niche écologique qui redimensionne la nature de l'homme , apaisé, affranchi par l'épreuve de sa sauvagerie.

Changement d'époque. Le monde de Soleil Vert n'est pas forcément très loin du Revenant.

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2144
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar pass » 13 mars 2016 21:26

Ok ! , pour de ce que tu as dit précédemment .


L.. a écrit : Changement d'époque. Le monde de Soleil Vert n'est pas forcément très loin du Revenant.



Je vois bien ce que tu veut dire mais il y a tout de même une différence dans une nature morte et une nature vivante et hostile sous un aspect lugubre , non ?!! .

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 13 mars 2016 22:43

Nature glaciale quand même, encore vivante ? Pas vraiment certain ou une vie tellement négative.. . Ce serait long à expliquer en détail ici, mais la façon dont est filmée la nature par Sarafian, montre de la vie, -il y a même l'accouchement de l'Indienne-, il y la séquence de l'animal à terre, dévoré par les loups ou chacals, (vécue par Glass, si j 'ai bien lu sur les sites, je ne suis pas spécialiste de l'histoire de l'Ouest) mais Harris épargne aussi du gibier, guérit un lapin ; je n'en suis pas si sûr pour Inarritu (mais comme dit, en forçant le trait). Babel, il me semble, était aussi assez effrayant. (Je ne connais pas les autres films).

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2144
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar pass » 13 mars 2016 23:10

L.. a écrit : mais la façon dont est filmée la nature par Sarafian, montre de la vie, -il y a même l'accouchement de l'Indienne-, il y la séquence de l'animal à terre, dévoré par les loups ou chacals, (vécue par Glass, si j 'ai bien lu sur les sites, je ne suis pas spécialiste de l'histoire de l'Ouest) mais Harris épargne aussi du gibier, guérit un lapin


N'oublie L.. que c'était l'époque Hippie , BaBacool , liberté des sexes , début de l'écologie bref Sarafian nous a offert un film dans un contexte de société adéquat !! .

L'animal à terre est un bison ! , il est dévoré par les loups et non par des chacals on est pas en Afrique , Hein ! , à moins d'une sortie conditionnelle d'un ZOO .
Cette séquence est reprise dans Le Revenant , c'est d'ailleurs là que Glass ( Di Caprio ) fait la connaissance du Pawnee solitaire .

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 13 mars 2016 23:36

Oui, c'est ce que je aussi veux dire quelque part -un peu de rousseauisme- , j'en suis bien conscient puisque j'en suis contemporain -le costume de Harris sur les photos c'est un peu baba, moins dans le mouvement du film-, mais Soleil vert date aussi de là 73 si j'ai bonne mémoire...) j'ai dû le voir début 1974. Ce qui fait le charme du Sarafian, c'est une vision... naturelle de la nature, qui rend la résilience possible ; chez Inarratu, c'est un oeil artificiel, technique, froid, presque robotique qui filme un monde hostile. Cela me rappelle même certains univers de Bilal (les couleurs gélées).

Côté nature, j'ai pris Fitzcarraldo (directement chez l'éditeur, 10 euros de moins ). Inarratu me fait penser aussi à la nature hostile filmée dans Aguirre, la colère de Dieu (que, j'aime moins que le Fitzcarraldo). Si j'ai le temps de revoir Fitzcarraldo une fois le BR reçu... à suivre.

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2144
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar pass » 14 mars 2016 13:13

L.. a écrit :le costume de Harris sur les photos c'est un peu baba, moins dans le mouvement du film



Pas du tout , il est en parfaite adéquation avec son personnage !! .


L.. a écrit : chez Inarratu, c'est un oeil artificiel, technique, froid, presque robotique qui filme un monde hostile. Cela me rappelle même certains univers de Bilal (les couleurs gélées).



Mouais , mais en même temps on est dans les années 2000 , les capacités du Cinéma a évolué ! , et je trouve que Iñarratu filme les paysages ( montagnes ) , torrents et rivières avec harmonie et précision pour donner au personnage de Glass ( Di Caprio ) une dimension sans égale !! .

Pollack en 1972 était presque arrivé à cette dimension avec son " Jeremiah Johnson " .

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 14 mars 2016 14:02

La mode Baba flottait dans les costumes à l'indienne, tous horizons venus :wink: les jeunes peuvent se référer à l'excellent Lautner Quelques messieurs trop tranquilles. :wink:

Le personnage de Trinita, un "hippie" sur son travois.... (voir les nombreux articles italiens que j'ai mis en ligne). :wink: , même si le personnage et l'ambiance ont été imaginés par rapport à l'expérience de l'auteur, Barboni, sur la campagne de Russie (voir autre article).

Difficile ne pas voir tout cela avec les yeux du souvenir, la force de Sarafian étant d'échapper à l'outrance et de camper ses personnages et atmosphères tout en finesse (comme Point Limite Zéro ou Cat Dancing). De mon point de vue, cela vieillit très bien.

Thoret est un grand nostalgique de cette époque, qu'il n' a pas connue (né en 69). :wink:

Après, le Inarratu, c'est un monde qui m'intéresse moins, au delà de la description/interprétation déjà faite (couleurs etc...), donc je pass...e (n'y voyez aucun jeu de mots malveillant :wink: )

Je devrais recevoir le livre espagnol sur Ségovie et le cinéma, à suivre sur ces questions de lieux espagnols. (Un peu la flemme de réouvrir le dossier Fotogramas, déjà enveloppé.)

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 20 mars 2016 11:39

Reçu le livre sur Ségovie et le cinéma (1899-1999).

Beau travail sur les tournages, avec beaucoup de photos même s'il manque Colorado et La Convoi Sauvage . Ce livre n'a jamais été réédité, les rééditions sont souvent l'occasion de rajouts et rectifications, voire les livre sur Almeria.

Clint Eastwood, dans une interview sourcée parle de tournage dans la province de Ségovie, de quelques scènes de Pour une poignée de Dollars- où Leone avait déjà tourné quelques plans du Colosse de Rhodes.

Il n' y a aucune trace, selon l'auteur, de Pour une Poignée de Dollars dans la presse locale qui suivait les tournages, ce qui ne veut pas dire que certains plans non montés (absents du film, on ne voit que Madrid et Almeria seulement) ou finalement non tournés n'aient pas été prévus -voir la récente introduction au film, heureusement non montée, mise en ligne par la Cinémathèque de Bologne.

Les auteurs espagnols ont souvent recours aux archives officielles , documents d' autorisations de tournage, quand elles ont été demandées (pas obligatoire), mais qui aussi peuvent ne pas avoir été finalement utilisées (changement de lieux dans les faits), ce qui rend l'investigation très compliquée.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Le convoi sauvage - Man in the wilderness - 1971 - Richard C. Sarafian

Messagepar L.. » 26 mars 2016 20:47

Sortie prochaine du Convoi Sauvage en Br, chez Warner Espagne :

https://www.amazon.es/Hombre-Una-Tierra ... ds=western

Le 6 mai, avec une piste française annoncée.

Sortie aussi du Shérif ne pardonne pas en BR, toujours chez Warner Espagne

https://www.amazon.es/Con-Furia-En-Sang ... ard+Harris

Commandés (avec 2 BR de Sara Montiel dont le très beau Carmen de Tulio Demicheli, avec Maurice Ronet) ! :wink:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités